Cookie Consent byPrivacyPolicies.com
Vue immeuble bourgeois cimiez

Quartier

Nice - Cimiez


Cimiez est un quartier très résidentiel et haut de gamme. De part son architecture "Belles époques" très prononcé et ses hôtels particuliers, il est le quartier cible de nombreuses familles pour garder une proximité avec le centre-ville tout en étant dans un secteur boisé.

Aux origines du quartier Cimiez

La colline de Cimiez surplombe le cœur historique de Nice. Elle tire son nom de la cité romaine de Cemenelum, véritable centre administratif de la région dans l’antiquité. Berceau romain de la métropole niçoise, elle était la rivale de Nikaïa, cité grecque bâtie sur le littoral. Des voies romaines nombreuses permettaient à la cité de communiquer avec l’ensemble de l’empire. La cité décline à partir du 4e siècle. Les populations migrent vers Nice et la ville romaine tombe en ruine dès le 6 e siècle. Au 8e siècle, des moines franciscains y fondèrent un monastère. La colline était alors exploitée pour ses oliveraies et ses vignobles. Durant la Belle Époque, le quartier idéalement situé sur les hauteurs de la ville devient le lieu de villégiature favori des monarques européens : la reine Victoria, Georges V, Edouard VII et Léopold II ont ainsi séjourné dans les palais de Cimiez, laissant leurs noms illustres à plusieurs rues du secteur. Le boulevard de Cimiez a été créé, quant à lui, à la fin du 19e siècle.

Les incontournables du quartier Cimiez

Le quartier de Cimiez est encore riche de nombreux sites historiques qui témoignent de son histoire multimillénaire. Un vieux mur ligure témoigne même de l’occupation du site avant les Romains. De nombreux vestiges de Cemenelum sont encore visibles, notamment ceux des thermes et de l’amphithéâtre. Le musée archéologique rassemble les pièces extraites lors des différentes fouilles sur le site de la villa gallo-romaine de Cemenelum. Les grands domaines d’exploitation du 16e et du 17e siècle ont laissés des villas prestigieuses comme le palais Gubernatis, qui abrite aujourd’hui le musée Matisse. L’architecture des 19e et 20e siècle fait la réputation du quartier Cimiez, avec des palais et hôtels spectaculaires comme le Régina, œuvre de l’architecte Biasini, qui accueillait la reine Victoria lors de ses séjours sur la Riviera. Ses appartements privés ont ensuite accueilli le peintre Matisse, inhumé dans le cimetière du monastère de Cimiez, aux côtés d’autres grandes personnalités comme Roger Martin-du-Gard. Parmi les autres sites incontournables du quartier peuvent être cités le musée Chagall, le nouveau conservatoire de musique, la villa Paradisio et l’hôtel mauresque de l’Alhambra.

Vivre dans le quartier Cimiez

Parce que le secteur est dynamisé par la présence de plusieurs musées et de sites historiques de la ville, la vocation touristique du quartier Cimiez est croissante. Longtemps principalement habité par des retraités, il attire aujourd’hui des populations d’actifs, et notamment de jeunes familles avec enfants. L’environnement verdoyant est prisé, mais aussi la présence de toutes les commodités : crèches, établissements scolaires, institutions culturelles et installations sportives. Les services de santé sont particulièrement nombreux, avec la présence notable du CHU de l’hôpital Pasteur et de la clinique Saint-Georges, l’une des plus importantes du pays. Avec 7 stations de vélos en libre-service, de nombreuses lignes de bus qui traversent le quartier en direction du CHU et de Rimiez et un accès rapide à l’autoroute A8, le quartier jouit aussi d’une belle accessibilité, depuis le cœur de ville comme depuis l’extérieur de la métropole. Entre campagne et hypercentre, le quartier Cimiez est aujourd’hui l’un des plus prisés du secteur niçois. Les villas individuelles y sont recherchées autant que les appartements dans des collectifs de standing.